A côté de mes chaussures

Etre à côté de ses chaussures ; mes chaussures sont là et je suis là tout près mais pas dedans ! pas dans le sens de la marche ou les pieds hors de celles qui vont me permettre d’avancer, de faire ma route… la route – Mac Cormy à lire absolument d’ailleurs. Je les vois qui sont là et qui vont partir et je ne suis pas prête, je n’ai pas trouvé le chausse-pied…
Le contenant est donc plus important que le contenu, j’ai mes pieds -jolis pieds aux ongles maquillés mais ils ne suffisent pas. Trop fragiles, sensibles aux épines, aux embûches du chemin sans doute. La chaussure donne le cap, elle décide, elle régit le corps.
Marcher sans chaussures, c’est faire partie d’un mouvement ; "les barfooteurs", c’est un choix. Ont-ils donc perdu l’esprit ?
Fait-on un choix lorsque l’on est à côté des ses chaussures ? A t on choisi de les ôter parce que trop, trop serrées, trop petites, trop dures, ou nous sont elles sorties des pieds alors que nous marchions ?
 Elle ne sont pas soigneusement rangées dans un tiroir, non elles sont à côté… Ramasser son corps sur lui-même, se concentrer et d’un bond sauter dedans. J’avance calmement, un pied puis l’autre, un pied puis l’autre… Je marche droit…Je me retourne brusquement je ne suis plus à côté de mes chaussures ! Mes jolis pieds sont cachés et j’ai déjà mal au bout et sur les côtés… Ai-je recouvré pour autant tout mon esprit ?

Cet article a été publié dans tout à trac, en vrac.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour A côté de mes chaussures

  1. H comme pHilippe dit :

    Dans la piscine … je n’ai pas pieds ou je perds piedsDans la vie … il faut avoir les pieds sur terre et trouver chaussure à son piedQue sont les chausures sinon un écrin pour cette partie du corps qui nous relie au sol.Donc dedans ou à coté … La vie C’est le Pied !

  2. C comme Corinne dit :

    c’est vraiment le pied de lire tes commentaires ici en pied de billet ! pied de nez aux ennuis, pieds bien à plat dans ma réalité et assumer et surtout ne pas rester les deux pieds dans le même sabot !

  3. C comme Corinne dit :

    Pull marine d’Isabelle Adjani… "J’ai touché le fond de la piscine(…) aavant de toucher le fond je descends à reculons sans trop savoir ce qui se passait dans le fond (…) Viens vite au fond de la piscine repêcher la petite sardine l’empêcher de se noyer (…) petite soeur traqueuse" joli texte non ? Faut surtout pas plonger ! rester les pieds sur terre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s