voilà

Ce que je couche là n’a pas la prétention d’être de la littérature,
Ce que je couche là ce n’est que mon émotion

Le trop plein afin que le ballon de baudruche n’éclate pas

Ce que je couche là n’est qu’un reflet de ce tout
Que je porte en moi
Mon trop plein que "j’empreinte" sur vous

Ce que je couche là n’est qu’un petit rien de Corinne…Voilà

Cet article a été publié dans tout à trac, en vrac.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s