Encore lui !

Il faudra beaucoup croire. En vous. Puis regarder vos mains, ensuite votre visage et vous dire qu’à partir de là, cette figure d’homme ou de femme est unique. Que personne d’autre ne caresse une peau comme vous le faites, que personne d’autre ne fera mal comme vous, atrocement.

Publicités
Cet article a été publié dans petites phrases.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s