flocons d’enfance

Tombe la neige, retomber en enfance…les flocons qui fondent sur moi me ramènent toujours à mon enfance, aux doux moments de pureté, à l’innocence.
Tout le sale de la vie d’adulte fond en une bourrasque. Je me souviens de la rue enneigée que les voitures ne peuvent plus monter. La luge est là et je suis dessus, je ris avec François et nous tombons ensemble, chute douce où nous mêlons nos écharpes…
Bonnet rouge, les doigts tout engourdis malgré les gants. Au goûter chocolat chaud avec du pain beurré.
Boules de neige lancées sur les rares passants, igloo et bonhomme de neige construits avec amour et fierté. Pourvu que le printemps n’arrive jamais, que rien ne fonde. Pourvu que le temps s’arrête.
Le vent froid a gercé nos lèvres, la neige à fondu et les larmes ont fait des traces sur nos joues rougies…
Publicités
Cet article a été publié dans tout à trac, en vrac.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s