pour Enzina

J’avais devant moi les graciles libellules
Allais-je les capturer, les emprisonner dans ma bulle ?
Non, juste m’en emplir les yeux
Et de bonheur juste faire un vœu…
tempus fugit – autoportrait

Peinture numérique de Cali Rezo

Cet article a été publié dans tout à trac, en vrac.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour pour Enzina

  1. Claudia dit :

    Un mot rien que pour moi !Quelle joie !J’espère que ton voeu , quelqu’il soit Se réalisera En esperant toutefois Qu’il est pour moi A la prochaine fois ..

  2. C comme Corinne dit :

    Oui ma belle, cette attrapeuse de libellule c’est toi ! attrape tes rêves, fais-en ta réalité, la nôtre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s