le petit caillou

J’ai moi aussi un petit caillou dans la poche, celui que tu m’as donné au bord de la mare. Je l’ai lancé de toutes mes forces et il est tombé sur la dernière case…
Tu sais celle dessinée à la craie, qu’on appelle "ciel". La case pour celles qui jouent les albatros, pour celles qui ont des ailes tellement grandes qu’elles pourraient y protéger la terre entière. Pour celles qui s’empêtrent dedans et qui ne savent pas marcher bien droit. Ça n’est pourtant pas faute d’avoir essayer, mais je crois que l’on a trop sauté à cloche pied.
Mes poches sont quelquefois si lourdes, lourdes à en crever…le caillou est pourtant si léger comme nos rires d’enfants sur la route au milieu des vignes.

Merci ma douce

http://paradisbancale.over-blog.com/article-un-blog-ami-forcement-petits-riens-de-corinne-de-c-comme-corinne-45222501.html

Cet article a été publié dans émotions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s