Soulages

Je sors de Beaubourg oú se tient pour encore quelques jours l’exposition Soulages. J’aurais eu bien besoin d’un décodeur, je n’ai pas été touchée, émue… Seules quelques toiles m’ont intéressées par la technique, le creux dans l’épaisseur, la lumière dans le trou noir… Finalement, le but est peut-être atteint, s’interroger, seulement s’interroger !
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s