Une longue caresse

J’écoute John Klemmer…free soul

Comme la caresse des doigts sur l’archet du violon
Comme la main du trompettiste qui invente les sons

Les lames des patineurs sur mes joues
Les doigts des anges sur ma peau

Beau à se laisser griffer l’âme
Beau à laisser les larmes couler le long des joues

Merci

Publicités
Cet article a été publié dans émotions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s