Nord Grande-Terre et Pointe à Pitre

Morne à l’eau – joli cimetière tombes à damiers blancs et noirs, rues désertes, morne oui…

Arrêt obligé à Petit Canal pour revoir une des peu nombreuses marques de ce qu’a vécu ce peuple ; village au cœur des anciennes usines sucrières et caféières. Village peuplé des esclaves venus d’Afrique et débarqués en bas des "marches aux esclaves" pyramide de valeur des ethnies. En bas des marches la stèle de l’esclave inconnu surmontée du tambour Ka.

L’esclavage en Guadeloupe a été aboli en 1794 au départ des anglais. Celui que certains appelle le Grand Bonaparte l’a rétabli en 1802 sous la pression des propriétaires blancs.
L’esclavage a finalement été aboli par décret le 27 avril 1848 à l’initiative de Victor Schoelcher. Je ne me souviens pas d’avoir appris cela en cours d’histoire…

Les marches aux esclaves

Pointe à Pitre, ville animée, colorée, riche de ses marchands, de ses pêcheurs au bord de la Darse. Moments sucrés auprès des doudous des marchés de la Darse et Saint Antoine…

Pointe-à-Pitre

Publicités
Cet article a été publié dans Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s