Comme une exquise douceur

Le soleil nous a caressé tout au long de la journée
Une caresse de chat le long des jambes
Le chat, allongé de tout son long sur le mur
Une beauté farouche et langoureuse

Soirée douceur éclairés aux bougies
Une lueur déposée au bord des cils
Sourire accroché au bord des lèvres
Comme une flamme qui les lècherait

Les étoiles pleureront rose cette nuit
Sans nul doute
Les notes de musique dansent
sur le clavier du piano noir

Publicités
Cet article a été publié dans mes écrits.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s