Approche

Viens, approche un peu
Viens te colleter à moi

Viens, approche ton ombre
Fond la à la mienne

Une ronde, sirop d’érable
Nous colle l’un à l’autre

Une torche vivante
embrasement de nos mondes

Écarte toi, étreinte douloureuse
Laisse moi, souffle à reprendre

Écarte toi, mes dents arrachent les fils
Laisse moi, le vent gonfle mes voiles
Mon trapèze se balance sous les étoiles
Demain, aller toucher les nuages

Publicités
Cet article a été publié dans mes écrits.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s