Rodin-Matisse

Je me doutais que ce moment serait une vague, une vague de bonheur en moi, au tréfonds. Je me trompais, il ne s’agissait pas d’une vague mais d’un tsunami d’émotions en moi. J’ai retrouvé, hôtel Biron, toutes les œuvres qui m’ont toujours enchantées. J’ai de nouveau ouvert grands les yeux, les mains et j’ai dévoré, caressé l’œuvre de ce génie !
J’ai passé, ce samedi, des heures magiques !
L’exposition Matisse-Rodin met en exergue le parallèle des travaux des deux artistes ; "la ronde", les danseuses. Rodin aussi bien au crayon qu’à la sculpture garde la première place dans mon cœur, Matisse au pinceau entraine mes pas dans ses courbes…

Le printemps mènera mes pas une nouvelle fois en ce lieu, j’en suis certaine et en vibre d’avance !

Je crée un album photo avec mes clichés, malheureusement les photos étaient interdites dans l’espace Rodin-Matisse. J’y ajouterai les cartes postales que j’ai achetée et des reproduction du cahier de l’exposition temporaire.

Musée Rodin

L’œuvre aura (…) cette simplicité où tout est harmonieux, où tout semble facile, et qui en art, est le commencement et la fin (…) la simplicité fixe l’essentiel.
Auguste Rodin 1913.

                                  J’aime les choses simples ou simplement dites, est-ce à dire que je suis enfin parvenue à fixer l’essentiel ?

Publicités
Cet article a été publié dans émotions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s